Accueil > Dans l’actualité > Résultats et distinctions > Les résultats des examens

Les résultats des examens
Article publié initialement le 4 juillet 2008, mis à jour pour la dernière fois le jeudi 17 juillet 2008, par Franck LOCHET

Brevet 2008

Cette année, 2 nouvelles compétences sont exigées en plus de la moyenne obtenue entre les épreuves écrites de l’examen terminal et le contrôle continu :
— la prise en compte du B2I (Brevet Informatique et Internet) niveau collège ;
— l’exigence d’un niveau minimal dans une langue vivante étrangère.

En 2007, en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer, 634 369 candidats avaient obtenu le DNB (Diplôme National du Brevet), soit un taux de réussite de 81,7 %.

Résultats obtenus au collège Evariste Galois de Bourg la Reine :
Félicitations aux 122 candidats qui ont décroché leur diplôme sur les 136 présentés par le collège, soit 89,7 % de réussite (dont 13 avec la mention Très Bien).

- Accéder aux résultats du Brevet pour l’académie de Paris

Bac 2008

615 625 candidats se sont inscrits au baccalauréat à la session 2008.

A compter du 4 juillet, le ministère de l’éducation nationale propose de consulter gratuitement en ligne les résultats du baccalauréat 2008 sur les sites de chaque académie.
Les résultats du baccalauréat 2008 sont également rendus publics par affichage dans les établissements à partir de cette même date.

- Accéder aux résultats du Baccalauréat pour l’académie de Versailles

À la session 2007, 621 532 candidats se sont présentés aux baccalauréats généraux, technologiques et professionnels en métropole, et 521 353 ont obtenu le diplôme (soit un taux de succès global de 83,39 %).

Post Scriptum

Baccalauréat 2008 : des résultats finalement pas en baisse

Le record de 2007 égalé

En 2008, le taux de réussite au baccalauréat général en France métropolitaine et dans les DOM est de 83,3 % d’admis, soit un taux identique au record historique de 2007. 517300 candidats sur les 621000 postulants ont décroché le précieux Sésame.
Le taux d’accès d’une même génération au bac continue cependant de baisser à moins de 64 %.
Les résultats du premier groupe du bac général donnaient pourtant un taux de réussite bien moindre, à 75,4 %, laissant augurer un cru 2008 moins bon que 2007. Mais le rattrapage semble avoir été bénéfique à nombre de candidats.

La stabilisation du taux de réussite en 2008 est une bonne nouvelle : l’année 2007 était en effet une année exceptionnelle avec 83,4 % de réussite au baccalauréat. Un chiffre qui, après une très forte augmentation avant les années 1990, avait stagné pendant une dizaine d’années autour de 63 %.
Le record de 2007 avait provoqué de vives critiques sur la correction de l’examen, jugée "laxiste" par certains, d’autres évoquant des consignes d’indulgence et des quotas à respecter.

Résultats par filières

Le bac général est celui qui enregistre le plus gros succès avec 87,8 % de réussite. Un chiffre supérieur à toutes les sessions antérieures (87,6 % en 2007).
— Le taux de réussite des Scientifiques reste de loin le plus élevé, avec 89,1 % de bacheliers, mais ils n’enregistrent qu’une petite progression de 0,7 %.
— La filière Economique et Social enregistre une baisse de 1,5 points, avec un taux de réussite total de 86,8 %.
— Les Littéraires ont le moins bon taux d’admis, avec 86,1 %, mais se sont un peu rattrapés par rapport à 2007 : ce sont ceux qui enregistrent la plus forte hausse, de 1,8 points.

Le taux de succès dans les filières technologiques augmente lui aussi, de 0,7 point. Il atteint 80,2 %, soit le meilleur score de tous les temps. La prime va au secteur tertiaire, les secteurs industriel et agricole étant en baisse.

Du côté du bac professionnel, le taux de réussite est en baisse, passant de 77,9 % de bacheliers en 2007 à 76,6 % en 2008.

Créteil et Grenoble aux antipodes

C’est l’académie de Grenoble qui apparait cette année comme la championne du baccalauréat. Avec 92,6 % de bacheliers, elle affiche le meilleur taux de réussite de France pour les filières généralistes.
L’académie de Nantes arrive en tête des filières technologiques avec 87 % de réussite.
Créteil est, comme l’an dernier, l’académie qui a le taux de bacheliers le plus faible.

Les chiffres définitifs en septembre

Le taux de réussite définitif pour l’année 2008 devra encore attendre le mois de septembre pour être connu. Une dernière session du bac a en effet lieu à la rentrée, pour les candidats empêchés (malades ou ayant une excuse valable).


Discuter cet article  |   Signaler une erreur  |   Revenir au début